En 2004, la Coopération suisse a introduit au Burkina Faso la démarche « Valorisation de compétences », également nommée sous nos latitudes « Bilan de compétences ». effe était alors mandaté pour ce projet devenu par la suite programme. Nous avons formé accompagnateurs et formateurs jusqu’en 2011.

Grâce aux initiatives des promoteurs APRCD, Corade, HSI, APENF, APME2A ainsi que du Réfas’effe, réseau des acteurs de la démarche valorisation de compétences , des adaptations ont été développées dans le cadre d’un deuxième programme coordonné par Eau Vive, ce de 2014 à 2017. effe y a participé pour l’appui technique des partenaires.

Entre 2014 et 2017 ont été formés 353 accompagnateurs et formateurs ; 4 159 personnes dont 43% de femmes ont vécu la démarche.

Fin décembre 2017, la valorisation de compétences et ses adaptations ont été reconnues et validées comme approches officielles de formation par le MENA, Ministère de l’éducation et l’alphabétisation du Burkina Faso.  De nouvelles perspectives s’ouvrent à nouveau…